• Catégories d’Articles

  • Archives

Assurance vie : pourquoi il ne faut pas s’affoler du seuil des 150.000 euros

Posté par Les Blogueurs Associés le 11 juillet 2017

Assurance vie

Pour les épargnants qui détiennent plus de 150.000 euros en assurance vie, la fiscalité devrait s’alourdir. Pourtant ce placement conserve d’énormes avantages quand on le compare aux autres solutions d’épargne.

Depuis le printemps, c’est un chiffre qui fâche les assureurs et surtout les détenteurs de contrats d’assurance vie : 150.000 euros. Il est question, après la réforme sur la fiscalité de l’épargne (qui devrait être votée dans la loi de finances pour 2018), que les intérêts tirés des contrats d’assurance vie soient soumis à la flat tax de 30% au-delà de ce seuil d’épargne.

Les intérêts produits par la tranche des contrats inférieure à ce seuil continueraient de bénéficier d’une fiscalité plus favorable. Pour mémoire, actuellement, si aucun rachat (ou retrait) n’est effectué pendant les huit premières années du contrat, car l’assurance vie a vocation à favoriser l’épargne longue, seuls les prélèvements sociaux sont dus, actuellement 15,5%.

(Ce chiffre devrait passer à 17,2% l’an prochain en raison de l’augmentation de la CSG). Après huit ans, si la part de plus-value comprise dans le rachat est inférieure à 4.600 euros par an pour une personne seule ou 9.200 euros pour un couple, il n’y a aucun impôt.

Au-delà de ce montant d’intérêts, ils sont taxés à 7,5% et subissent les 15,5% de prélèvements sociaux, soit un total de 23% (qui devrait, encore une fois, être augmenté en janvier avec l’augmentation de la CSG, à 24,7%).

En clair, actuellement, même les contribuables fortement taxés (par exemple à la tranche marginale à 45%) profitent de cette fiscalité nettement plus douce sur les intérêts de leurs contrats d’assurance vie.

A partir de janvier, s’ils possèdent plus de 150.000 euros d’encours en assurance vie (tous contrats confondus), ils profiteront de la fiscalité allégée pour les intérêts produits par la tranche en-dessous de 150.000 euros, et pour les intérêts issus de la tranche supérieure d’encours, ils seront soumis à la flat tax de 30%. C’est, en tout cas, ce que l’on sait aujourd’hui, et qui inquiète grandement les assureurs et certains gros épargnants.

150.000 euros, c’est quoi ?

Déjà, c’est un chiffre assez proche du patrimoine brut médian des Français, tous actifs confondus (immobilier, financier et professionnel). Selon l’INSEE, ce patrimoine médian, dette comprise, se situe à 158.000 euros. Ainsi, la moitié des Français a un patrimoine inférieur, et l’autre moitié possède davantage.

Le patrimoine brut moyen des Français, lui, est de 269.100 euros, et le patrimoine net moyen de 235.900 euros. C’est aussi un chiffre largement supérieur au patrimoine financier, médian ET moyen, des ménages. Les Français plébiscitent la pierre, et lorsqu’ils ont un patrimoine, celui-ci est essentiellement composé d’immobilier.

Ainsi, toujours selon l’INSEE, leur patrimoine moyen immobilier vaut 164.200 euros, quand leur patrimoine moyen financier s’élève à 55.300 euros. Le patrimoine financier médian se situe bien en-deçà de ce seuil, à 11.600 euros. 150.000 euros, c’est aussi bien plus que l’épargne financière de 90% des foyers. Selon l’Insee, 10% de la population possède une épargne financière supérieure à 109.000 euros.

150.000 euros, c’est encore le plafond des versements sur un PEA pour une personne seule. (Le seuil est deux fois plus élevé pour un couple). Pour mémoire, les dividendes et plus-values du plan d’épargne en actions sont exonérés d’impôt au-delà de 5 ans de détention.

150.000 euros, c’est ce que peut déposer un couple sur un PEA-PME. Cette enveloppe, créée en 2014 pour favoriser l’investissement dans les petites et moyennes entreprises. Pour une personne seule, le plafond des versements est de 75.000 euros. Ainsi, un couple qui cumule PEA et PEA-PME peut verser jusqu’à 450.000 euros, et ses gains ne seront pas taxés (ils supporteront les seuls prélèvements sociaux, 15,5% actuellement, 17,2% à partir de janvier 2018).

Avantage énorme en terme de succession

Faut-il, avec ce nouveau seuil de 150.000 euros d’encours pour profiter d’une fiscalité favorable, que les assureurs redoutent une fuite massive des encours de l’assurance vie vers le PEA ou d’autres produits d’épargne ? Probablement pas. Car 150.000 euros, c’est aussi très proche d’un autre chiffre bien connu des assureurs.

152.500 euros. Ce chiffre, c’est la somme d’argent qu’un assuré peut transmettre à sa mort, PAR BENEFICIAIRE, en totale franchise d’impôt. Si ces sommes ont été déposées sur ses contrats avant ses 70 ans, il peut donc les céder à qui bon lui semble, sans que cette personne doive un centime d’impôt au fisc.

Et comme les contrats d’assurance vie sont considérés comme ne faisant pas partie de la succession, il est possible de gratifier, avec la même fiscalité zéro, ses héritiers en ligne directe, un arrière-cousin éloigné, ou un tiers totalement étranger à la famille. Hors assurance vie, ce dernier aurait à supporter une fiscalité infiniment plus lourde, de 60% du montant transmis.

Un épargnant à la tête d’un contrat d’assurance vie de 610.000 euros peut ainsi céder (par exemple) 152.500 euros à chacun de ses trois enfants et à un ami très cher, sans un centime d’impôt pour qui que ce soit.

L’assurance vie, comparée aux autres produits d’épargne, conserve donc un avantage énorme en terme de succession. En outre, elle devrait, tout comme les autres placements financiers, sortir de l’assiette de l’impôt sur la fortune. Même avec cette nouvelle fiscalité des revenus, elle devrait donc conserver les faveurs de beaucoup d’épargnants bien lotis.

Les Blogueurs associés

Publié dans Economie, Finance, Fiscalité | Commentaires fermés

Hongkong se noie sous les déchets électroniques

Posté par Les Blogueurs Associés le 11 juin 2017

Hongkong

Territoire asiatique qui génère le plus de rebuts technologiques, la région est aussi submergée par des tonnes d’équipements venus de l’étranger. Les centres de recyclage illégaux s’y multiplient, véritables décharges à ciel ouvert.

«Levez les yeux de vos téléphones». La consigne tourne en boucle dans les escalators du métro, sans grands effets. Hongkong est à l’image de ses passants accaparés par leurs écrans : électrisée par les technologies, ultra-connectées. Mais la modernité pèse lourd.

En 2015, l’ex-colonie britannique est le territoire d’Asie qui, per capita, a généré le plus de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) : 21,7 kg par habitant, selon l’université des Nations unies.

Au regard des 6,7 millions de tonnes de DEEE produites par la Chine, Hongkong et ses 156 000 tonnes pourraient sembler anecdotiques. Sauf que la ville croule sous les déchets. Faute d’infrastructures adaptées, elle se débarrasse à l’étranger d’une grande partie de ses vieux équipements électriques alors que 40 tonnes sont tout de même déversées chaque jour dans ses propres décharges, quasi saturées.

Plus inquiétant encore, Hongkong, devenu «centre mondial d’importation des DEEE» selon l’ONG américaine Basel Action Network (BAN), étouffe aussi sous les rebuts des autres. L’ONG estime qu’environ 830 conteneurs d’équipements usagers entrent chaque mois à Hongkong.

Ils sont souvent transportés illégalement depuis les États-Unis, sous le couvert d’appareils d’occasion. Longtemps, Hongkong et son port franc ont incarné une simple station de transit vers la Chine. Mais Pékin a récemment fermé ses frontières aux transporteurs de rebuts électroniques dangereux, et le rôle de dépotoir a donc incombé à Hongkong, devenue le «nouveau paradis des pollueurs», selon les termes de l’ONG.

Négocier des disques durs

BAN a placé des traceurs sur plusieurs centaines d’ordinateurs aux États-Unis. Et plus de la moitié ont terminé leur parcours dans le nord de Hongkong, à une heure de route de la «Manhattan asiatique». Là, plus de 1 000 hectares d’anciens terrains industriels abandonnés émaillent la partie continentale de Hongkong, frontalière avec la Chine.

Cette zone est appelée les «nouveaux territoires». C’est un «no man’s land qui abrite en gros tout ce qui se fait d’illégal à Hongkong. Le problème des déchets se conjugue avec celui de l’urbanisme et de la législation complexe de cette zone», résume Benita Chick de l’Earthwatch Institute, une ONG américaine.

Les autorités dénombrent 150 sites de recyclage de DEEE à ciel ouvert, souvent barricadés derrière de hautes tôles. «Leur nombre et leurs activités varient en fonction des cours du marché», nous explique-t-on. Rares sont ceux habilités à traiter des déchets toxiques.

«C’est peu cher de louer ces terrains vagues dans les nouveaux territoires, et les autorités sont plutôt laxistes aux frontières, ce qui facilite la venue de main-d’œuvre bon marché, explique l’élu local Paul Zimmerman. Ils font le gros du tri manuellement, en cachette dans des arrière-cours.»

«Puis c’est réexpédié en Chine. Quand j’y suis allé, des personnes négociaient des unités centrales, des disques durs, des câbles. La plupart parlaient mandarin.» L’ONG BAN décrit des centaines de tubes cathodiques jonchant le sol, des imprimantes éventrées, des circuits électriques désossés.

Quant aux effets du mercure, phosphore, cuivre, métaux lourds ou autres substances dangereuses libérées lors de ces opérations sauvages, «les torts pour l’environnement et la population ont déjà commencé», comme l’affirme BAN sur la base d’analyses menées par une université locale. L’eau est «toxique».

Faire le ménage

La chasse aux recycleurs clandestins est lancée : contrôles et mesures coercitives vont s’intensifier, assurent les autorités qui, en 2016, ont mené trente-trois poursuites judiciaires assorties de faibles amendes (36 600 euros au total).

L’ouverture officielle à la rentrée d’un centre de traitement financé par l’État devrait aussi permettre au gouvernement de faire le ménage à grande échelle – alors que jusqu’à présent la gestion des DEEE reposait plus sur des initiatives ponctuelles que sur la législation.

L’opérateur allemand Alba IWS collecte déjà des déchets électroniques et a commencé au printemps à démonter ordinateurs, réfrigérateurs, imprimantes et téléviseurs. Les composants chimiques doivent être traités à Hongkong, les circuits imprimés envoyés entre autres au Japon, les batteries de lithium en Belgique, le cuivre en Allemagne.

Aluminium, inox, plastique et verre seront vendus comme matière première. Plus de 80% de matériaux seront recyclés en «toute transparence», garantit son directeur, Nigel Mattravers. Mais le processus sera lent au démarrage, admet-il. Cinq ans pour atteindre les 30 000 tonnes traitées par an.

Le temps de la montée en puissance d’une nouvelle législation plus contraignante pour les producteurs, distributeurs et recycleurs d’équipements électriques. Le temps aussi d’éduquer la population. «Le souci à Hongkong est qu’il n’y a pas d’incitation au recyclage.

Il n’y a que des micros systèmes où les gens reçoivent des nouilles en échange d’un vieux frigo ou des fringues», remarque Benita Chick. Alors, même le jour où la nouvelle usine tournera à plein régime (56 000 tonnes prévues par an), Hongkong restera encombrée par des montagnes d’appareils usagers.

En particulier les petits équipements et les millions de smartphones trop légers pour les gros industriels du recyclage, qui négocient les prix au tonnage. Les téléphones alimenteront donc encore longtemps les circuits parallèles, toujours très opaques.

On les retrouve aujourd’hui vendus à même le trottoir parmi des ordinateurs ou des enceintes, ou dans les chariots débordants de ces femmes de ménage qui les monnaient avec des entreprises souvent peu scrupuleuses des normes environnementales.

Les Blogueurs associés

Publié dans Ecologie, Industrie | Commentaires fermés

Marion Maréchal-Le Pen: partir pour mieux revenir ?

Posté par Les Blogueurs Associés le 10 mai 2017

Marion Maréchal-Le Pen

La star montante du FN quitte la politique pour partir travailler dans le privé. « Je reviendrai peut-être un jour », dit-elle alors que le parti de Marine Le Pen perd une carte maîtresse avant les législatives.

La plus jeune députée de l’Assemblée Nationale, élue à 22 ans en 2012, ne se représentera pas dans sa circonscription de Carpentras lors des législatives de juin. Elle quitte toutes ses fonctions, du Conseil régional de PACA où elle dirigeait le groupe FN au bureau exécutif du parti. Elle a annoncé sa décision à Marine Le Pen le matin-même et son désir de partir travailler dans le privé.

Deux Le Pen dans le groupe parlementaire que le FN espère avoir au Palais Bourbon, c’est une de trop. « Elle n’a pas envie d’affronter sa tante, il y a eu trop de déchirements dans sa famille. Elle a toujours mal vécu les tensions », glisse un cadre du FN dans le sud.

Elle a grandi dans l’ambiance dantesque de Montretout, faite de fatwa lancée par son grand-père contre sa fille ainée, Marie-Caroline, et son époux, Philippe Olivier, et de ruptures orageuses, comme celle de son père adoptif, Samuel Maréchal, avec le fondateur du FN qu’il a longtemps servi.

Avec Marine Le Pen, l’affrontement était inévitable tant leurs différences d’appréciation sur la stratégie à suivre ont déjà nourri le feuilleton d’une guerre familiale. La moindre nuance entre elles, la plus petite mimique dubitative de la nièce ou la noirceur d’un regard de la tante à son égard auraient été analysées comme le choc de leurs ambitions.

Depuis son élection comme députée du Vaucluse, la star montante des frontistes fait de l’ombre à la présidente du FN. Leurs agacements réciproques sont connus de tous. Mettant à l’épreuve un lien qui les unit depuis la naissance de Marion. A la clinique où elle a vu la jour, c’est Marine Le Pen qui est venue chercher sa sœur, Yann, et son bébé. C’est elle qui épaulera sa sœur pendant les deux premières années.

Le père de Marion, l’ancien journaliste Roger Auque, une aventure de quelques jours, a depuis longtemps pris la poudre d’escampette. La petite fille sera reconnue par Samuel Maréchal, ancien Président du FNJ, qui viendra partager la vie de la cadette des Le Pen.

Des divergences nombreuses

Ce départ est une mauvaise nouvelle pour Marine Le Pen. Les frontistes vont lui en tenir rigueur. Ils sont déjà abattus, voire furieux pour beaucoup, depuis la prestation télévisée désastreuse de leur candidate face à Emmanuel Macron avant le second tour.

Elle a ruiné les efforts de dédiabolisation, déçu par sa méconnaissance des dossiers économiques et offert un spectacle délirant dont ils ne sont toujours pas revenus. Dans le sud, c’est leur locomotive que les cadres du FN perdent au plus mauvais moment, avec les élections législatives qui s’engagent.

Nul n’ignore que Marion Maréchal-Le Pen ne supportait plus le caporalisme de sa tante. Au lieu de faire de sa nièce un atout majeur dans la campagne, Marine Le Pen n’a cessé de l’ignorer, voire de la mortifier. Bien décidée à remettre la jeune ambitieuse à sa place.

A l’automne, elle lui a interdit d’aller à « l’Emission Politique », programme phare du début de campagne. Sur scène à la fin de son grand meeting parisien, la candidate, saluant ses supporters et se congratulant avec des membres de son équipe, a ignoré le regard que lui adressait sa nièce.

Cette dernière n’a pas eu droit à un signe de complicité. Plus vachard encore, Marine Le Pen, dans une interview à « Femme Actuelle », a jugé que la députée du Vaucluse n’était pas au niveau pour entrer dans un gouvernement, évoquant la raideur de son caractère et son « inexpérience ». Venant de la dirigeante du FN qui, jusqu’à présent, n’a pas réussi à se faire élire députée, cela ne manquait pas de sel.

C’est en novembre dernier, confie un de ses amis, que Marion Maréchal-Le Pen a pris sa décision. Seul, son cercle restreint en a été informé. Les divergences sur la stratégie à suivre pour la présidentielle entre la candidate et la députée sont nettes. Marine le Pen campe sur le « ni gauche-ni droite » qui fait grincer les plus droitards du parti qui lui reprochent ses accents « à la Marchais ».

Marion Maréchal-Le Pen, elle, ne croit pas un instant que cette ligne pourrait permettre d’élargir le socle électoral. Elle plaide pour une « union des droites » qu’elle a commencé à mettre en œuvre dans sa région, en débauchant d’anciens élus UMP ou Républicains.

Elle n’arrive pas à se faire entendre de la candidate, ne supporte plus le pouvoir sans partage de Florian Philippot. Plus libérale que souverainiste, la députée du Vaucluse trouve, en outre, le couplet sur le Frexit contre-productif et s’oppose aussi sur les sujets de société à la présidente du FN.

Profondément identitaire, elle est contre le remboursement de l’IVG et n’a pas hésité à manifester dans les rangs de la Manif pour tous. A chaque fois, elle récolte des remontrances de la candidate ou de ses affidés.

« Tu ne vas quand même pas aller chez Carglass ? »

La jeune femme n’est pas entrée en politique de son plein gré. Quand son grand-père faisait le forcing pour qu’elle se présente à Carpentras, elle avait d’abord refusé de souscrire à son projet, écrivant au fondateur du FN une lettre pour lui expliquer les raisons de son refus.

Mais on ne tient pas tête à Jean-Marie Le Pen. A ses amis, Marion Maréchal-Le Pen a souvent fait part de son ambivalence face au sacerdoce politique. Cet engagement lui a, pour partie, coûté son mariage et elle a le sentiment qu’elle ne voit jamais Olympe, sa fille de bientôt trois ans.

Mais Marion Maréchal-Le Pen n’est pas un perdreau de l’année. Affutée et au fait de ses dossiers, elle a donné du fil à retordre à sa tante. Elle sait manœuvrer et n’a jamais eu l’intention d’en rabattre. « Marion, c’est une Le Pen. Elle fait ce qu’elle veut », dit Philippe Ollivier, son oncle, conseiller influent de la campagne présidentielle de Marine Le Pen.

Fine mouche, elle sait aussi qu’elle n’a rien à gagner dans les cinq années à venir. Marine Le Pen a déjà laissé dire qu’après 2017, elle pensait déjà à 2022, alors à quoi bon s’user dans son sillage ? Jouer les deuxièmes couteaux, ce n’est pas son style. Et ce « Je revendrai peut-être… » indique que Marion Maréchal-Le Pen voit loin.

A 27 ans, elle a tout son temps. La députée du Vaucluse n’a pas manqué de relever que les hommes politiques à l’ancienne, ceux qui ont fait toute leur carrière entre parti et cumul des mandats, se font aujourd’hui dégager. Et qu’Emmanuel Macron qui accède à l’Elysée, a déjà connu plusieurs vies.

Etre passé par le privé, avoir exercé une profession, est aujourd’hui un plus. « Le Canard Enchaîné » raconte que pour préparer la suite, elle s’est entretenue avec « un chasseur de têtes » et s’est rendue « à des entretiens d’embauche ». Philippe de Villiers, au parfum de ses projets, lui aurait alors lancé :

« Tu ne vas quand même pas aller travailler chez Carglass ? »

Avec son départ, la droite hors les murs perd son égérie. Et Marine Le Pen, à l’heure où elle annonce la dissolution du Front National pour faire place à une formation ouverte à de nouveaux hommes et de nouvelles alliances, ne cesse, depuis le 7 mai dernier, de verrouiller son parti.

Un parti, désormais privé d’une carte maîtresse…(…)

Les Blogueurs associés

Publié dans Politique | Commentaires fermés

Jean-François Jalkh, un négationniste pour remplacer Marine Le Pen ?

Posté par Les Blogueurs Associés le 26 avril 2017

Jean-François Jalkh

Cet historique du Front national, vice-président du parti, est censé remplacer la présidente durant son retrait provisoire. Problème : l’homme est rattrapé par des propos qu’il aurait tenus en 2000.

La bonne idée est-elle en train de se transformer en boulet ? Deux jours après l’annonce par Marine Le Pen de sa «mise en congé» de la présidence du Front national, son remplaçant présumé, Jean-François Jalkh, fait l’objet de vives critiques.

En cause : des propos jugés négationnistes qu’aurait tenus en 2000 ce vice-président du FN. Recueillis par la chercheuse Magali Boumaza, ils ont été publiés cinq ans plus tard par la revue le Temps des Savoirs.

Evoquant les chambres à gaz, l’homme juge que «l’on doit pouvoir discuter de ce problème». Expliquant avoir «été amené à lire des ouvrages de gens qui sont des négationnistes et des révisionnistes», il dit avoir été «énormément surpris [par] le sérieux et la rigueur» de certains textes. Au sujet de Robert Faurisson, principale figure du négationnisme français, il juge que celui-ci n’a «pas du tout la volonté délibérée de nuire à qui que ce soit».

Enfin, dans une phrase dont on ne sait si elle reflète sa pensée ou résume celle d’un autre, il conclut «sur l’utilisation d’un gaz, par exemple, qu’on appelle le Zykon B [sic], moi je considère que d’un point de vue technique, il est impossible […] je dis bien impossible de l’utiliser dans des […] exterminations de masse».

Interrogé mercredi matin sur RMC-BFM TV, le directeur de campagne de Marine Le Pen, David Rachline, a lui aussi contesté ces accusations : «[Jean-François Jalkh] a démenti évidemment les propos qu’on lui prête, il le conteste, il a déposé une plainte parce que cette affaire est montée de toutes pièces.»

David Rachline a également démenti que Jean-François Jalkh ait été présent, en 1991, à une messe en mémoire du maréchal Pétain célébrée en l’église Saint-Nicolas du Chardonnet à Paris. Une présence dont fait pourtant état un article du Monde publié à l’époque.

Escroquerie présumée

Inconnu du grand public, Jean-François Jalkh est pourtant un membre historique du Front national, qu’il a rejoint dès les années 70. L’homme est le dernier des 35 députés FN élus en 1986 à toujours exercer des fonctions de premier plan au sein du parti.

C’est son titre de premier vice-président qui lui vaudrait, selon l’article 16 des statuts du FN, de remplacer Marine Le Pen si celle-ci se retirait provisoirement de la direction du parti. Réputé discret et consensuel, Jalkh affiche un profil plus technicien que politique.

Chargé des affaires juridiques, il travaille à la défense du parti dans l’inquiétant dossier «Jeanne» : une affaire d’escroquerie présumée au détriment de l’Etat, où il a lui-même été renvoyé en correctionnelle, comme d’autres cadres et prestataires du FN.

Les propos qui lui sont prêtés s’ajoutent à d’autres polémiques récentes, confrontant le FN à l’antisémitisme ou au négationnisme supposés de certains de ses membres.

En mars, le frontiste niçois Benoît Loeuillet a été suspendu du parti après avoir jugé, devant une caméra cachée, qu’il «n’y a pas eu [dans les camps nazis] de morts de masse comme cela a été dit».

Des soupçons d’antisémitisme entourent également deux proches de Marine Le Pen, le prestataire Frédéric Chatillon et l’élu FN Axel Loustau. Selon Mediapart et Marianne, ce dernier aurait notamment posé sur Facebook, sous pseudonyme, la photo d’un plat de riz modelé pour prendre la forme d’une croix gammée.

Les Blogueurs associés

Publié dans Politique | Commentaires fermés

Des pharmaciens livrent avec la Poste des médicaments prescrits

Posté par Les Blogueurs Associés le 6 mars 2017

Les pharmaciens

Le réseau d’officines Pharmabest se lance avec la Poste dans le portage à domicile de médicaments prescrits. Ce service payant pour le patient sera étendu dans les 60 pharmacies du réseau en France. La Poste a déjà testé ce portage à Bordeaux et prévoit d’autres partenariats.

Alors que la vente sur Internet de médicaments soumis à prescription obligatoire reste interdite, des pharmaciens s’allient à la Poste pour leur portage à domicile. Ils utilisent une plateforme pour la mise en relation sans acte d’achat en ligne. Cette initiative qui n’est pas la première du genre pour l’entreprise publique concerne Pharmabest un groupement de 60 officines en France.

Le service débute à Marseille en ce début juillet où il est assuré par une pharmacie membre du groupement.

Il vise 50 à 100 livraisons par jour d’ici à la fin de l’été. Puis d’autres pharmacies membres du réseau se lanceront à Avignon, Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Nice, Pau, Saint-Étienne, Tours…L’ensemble des 60 pharmacies le proposeront d’ici à la fin de 2017.

La plateforme internet intervient pour fluidifier les relations entre le patient, le pharmacien et le facteur concerné. Avant de partir en tournée, le facteur sera informé via son smartphone qu’il a une collecte d’ordonnance ou une livraison de médicaments à effectuer sur sa tournée.

Préalablement, le patient devra lui-même être passé par Internet, soit depuis le site web de la pharmacie, soit via l’appli mobile, ce qui exigera une maîtrise minimale de la technologie. Il scannera ou photographiera son ordonnance et l’enverra via la plateforme à la pharmacie.

Le pharmacien vérifiera l’ordonnance, préparera les médicaments et les mettra dans un emballage opaque et scellé que devra récupérer le facteur ayant reçu une notification qui ajoute cette livraison à sa tournée. À Marseille, Pharmabest s’engage à ce que les commandes effectuées avant midi soient livrées dans l’après-midi et que celles effectuées l’après-midi jusqu’à 19h30, soient livrées le lendemain matin.

En revanche, la livraison est payante pour le patient qui doit s’acquitter d’un forfait de 7,90 euros, ce qui paraîtra onéreux à certains patients en dépit du service rendu. Pour la Poste, le portage à domicile de médicaments n’est pas une véritable nouveauté.

Il fait partie de sa stratégie d’extension de son activité vers les services de proximité comme « Veiller sur mes parents », consistant en la visite régulière de familiers isolés à domicile par ses facteurs. Depuis l’automne 2016, à Bordeaux, l’entreprise publique, en partenariat avec MeSoigner.fr et le groupe médical Medissimo, propose déjà aux patients la livraison par ses facteurs à domicile de leurs médicaments prescrits sur ordonnance.

D’autres initiatives du même genre sont à l’étude à Nantes (avec le groupement de pharmaciens Giphar) et dans le Limousin et le Poitou (avec la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail-Carsat).

Les Blogueurs associés

Publié dans Industrie, Numérique, Santé | Commentaires fermés

Et soudain la Bretonne de souche montra son vrai visage

Posté par Les Blogueurs Associés le 2 février 2017

Marine le Pen (7)

Elle avait attendu ce moment depuis si longtemps. Se retrouver face à ce qu’elle devait détester le plus au monde, les deux visages d’une Europe tolérante, ouverte et unie, au sein d’un hémicycle rempli, parmi la foule des grands soirs, au beau milieu d’une séquence historique.

Elle allait leur en parler du pays. Alors d’un seul bond elle s’est levée, se sentant portée par le vent de l’Histoire, grisée par l’afflux de ces migrants qui enfin permettaient à ses prédictions funestes de se réaliser, le déferlement de populations étrangères s’en venant conquérir les terres saintes de l’Europe sonnant le tocsin du Grand Remplacement si cher à ses yeux.

C’était son heure, son moment où enfin elle pouvait être elle-même, sans chercher cette fois à minauder ou à rassurer, sans jouer sur les mots, sans prendre de gants pour asséner ses quatre vérités.

Etre enfin ce qu’elle n’avait jamais cessé d’être : la fille de son père, la tante de sa nièce, la grande gueule du renouveau national, la dame-sans gêne et sans complexe d’un parti prétendument aux portes du pouvoir, une ogresse prête à dévorer tout cru les petits enfants de la République.

Elle n’a pas parlé, elle a vomi

http://www.dailymotion.com/video/x38vcy4

Vomi sa haine de l’autre, vomi sa haine de la démocratie, vomi sa haine de la France en la personne de son président dont elle ne reconnaissait pas la qualité, vomi l’humanisme convoqué en ces lieux, vomi sa vulgarité crasseuse, vomi son poujadisme de bazar, vomi à la face de l’Europe et du monde son dégoût viscéral, atavique, indéfectible, venant du cœur de ses viscères, du vivre ensemble, de la nécessaire solidarité face à l’adversité, du partage des responsabilités.

De bout en bout de son intervention, elle se montra sous son jour le plus cru et le plus vrai : le visage ordurier et grossier de la haine ordinaire, le visage fielleux de l’intolérance, de la violence verbale se permettant des outrances langagières entendues d’habitude au sein d’assemblées acquises à la gloire de son Chef, foulant dans le même élan plein de dédain deux chefs d’Etat démocratiquement élus.

Le tout sous le regard atterré d’une chancelière se demandant quel pitre était-ce donc là, se demandant si l’interprète chargé de traduire ses propos n’avait pas abusé de vin d’Alsace, hésitant entre la pitié de voir une personne intellectuellement instable bavasser des propos incohérents et l’envie féroce de se lever pour l’harponner par les deux oreilles, la traîner à travers l’hémicycle afin de la confier au bon soin d’un établissement psychiatrique.

Et un Président de la République enfin à la hauteur de sa fonction qui sut, fort d’une colère souveraine, la moucheter avec des propos si cinglants que l’autre, déconfite, désarçonnée, morveuse, en fut réduite à marmonner dans son coin comme ces élèves réprimandés par leurs professeurs au beau milieu d’une salle de classe qui, ne sachant quelle attitude adopter, vaguement honteux d’être repris de la sorte, bougonnent dans leur barbe d’infantiles promesses de vengeance.

http://www.dailymotion.com/video/x38vijd

Jamais autant que ce jour-là on eût aussi honte d’appartenir au même pays que le sien. Jamais on n’éprouva un tel désir de ne plus jamais l’entendre pérorer. Jamais on eût autant envie de la voir d’une manière ou d’une autre cesser de se réclamer du peuple français.

Jamais on eût autant envie de la savoir tout sauf française !

Les Blogueurs associés   

Publié dans Europe, Politique, Vidéo | Commentaires fermés

Le dictionnaire des Smileys et symboles

Posté par Les Blogueurs Associés le 31 janvier 2017

Smileys

Connaissez-vous les smileys ? Savez-vous qu’il y en a des centaines ? Connaissez-vous toute leur signification ?

Pour ceux qui ne les connaissent pas regarder celui-ci :-) Penchez votre tête et vous verrez le premier et le plus célèbre de tous les smileys. Le smiley qui est content ou encore le smiley qui a le sens de l’humour.

Le langage du smiley n’est pas un codage secret, mais une expression qui permet à une personne durant sa conversation sur l’IRC, les forums, ou sur les Usenet, d’exprimer son état d’âme, sans avoir à le décrire par les mots. C’est un langage intuitif et dépourvu d’orthographe.

Son évolution au fil des années a permis la naissance des smileys de plus en plus sophistiqués qu’on peut considérer parfois comme des chefs d’œuvre. J’en ai rassemblé ici un certain nombre, mais je suis conscient que je ne les ai pas tous ici. J’espère avoir cependant apporté quelques contributions à l’évolution des smileys.

%-)  smiley avec les yeux en face des trous
‘-)  smiley fait un clin d’œil
:-(   smiley est triste
:#)  smiley est saoul
:’-(  smiley pleure
:’-)  smiley pleure de rire
:(     smiley est triste
:)   smiley est content
:*  baiser de la part du smiley
:*)  baiser sur la joue
:,(  smiley pleure
:-#|  smiley avec une moustache
:-(   smiley est triste
:-( *)  smiley a mal à la gorge
:-)   smiley est content, smiley trouve ça drôle
:-*  smiley t’embrasse
:-/  smiley est sceptique
:-  smiley sans opinion
:-0  smiley crie
:-( )  smiley au grande gueule
:-<  smiley est très triste
:->  smiley rit
:-C  smiley est mécontent
:-D   smiley se moque de vous
:-S  smiley dis n’importe quoi
:-X  très gros baiser
:-{  smiley porte une moustache
;-)   clin d’œil du smiley
8-)  smiley avec des lunettes
B-)  smiley avec des lunettes à monture d’écaille
|-)  smiley ferme les yeux
@-)  smiley cyclope
>-)  smiley aux yeux bridés
P-)  smiley avec bandeau de pirate
Q-)  smiley baba cool
3-)  smiley endormi
#-)  smiley avec un bandeau sur les yeux
!-)  smiley avec un œil plus grand que l’autre
,-)  smiley fait un clin d’œil
`-)  idem, mais avec l’autre œil
$-)  smiley avide d’argent
-)  smiley aux yeux inclinés
/-)  idem de l’autre côté
=-)  smiley avec des petits yeux
:? )  smiley avec un gros nez
:<)  smiley avec un nez pointant vers le haut
:>)  idem vers le bas
:V)  idem vers la gauche
:o )  smiley avec un nez rond
:J)  smiley avec un nez bizarre
:c)  smiley avec un autre gros nez
:#)  smiley avec un nez cassé
: )  smiley avec un nez qui s’est échappé
:@)  smiley avec bandage sur le nez
:z)  smiley avec nez pointu
:G)  smiley avec un nez à l’envers
:_) smiley avec un nez qui se glisse vers un côté
:I)  smiley avec un nez écrasé
:%)  smiley a de l’acné
:B)  smiley dont les lunettes glissent vers le bas
:8)  pareil, mais avec d’autres lunettes
:j)  smiley avec un grain de beauté
:i)  idem, avec un nez plus petit
:D )  smiley avec un nez de chien
E-)  smiley aux lunettes carrées
_O-|  smiley avec masque de plongée
d:-)  smiley docteur/infirmier
O:-)  smiley avec une auréole (ange)
Q:-)  smiley avec bandeau
QP-F  smiley pirate (bandeau, cache œil, et dents cassées)
8=:-)  smiley avec toque de chef
8=:-{)  smiley chef gourmet
|-o     smiley ronfleur
[E:-]=:=  Frankensmiley
(>:-[   smiley vampire
=|:-)   smiley avec chapeau haute forme
:-) >   smiley avec une barbe
:-#)   smiley avec une grosse moustache
=|:-{|  smiley gentleman (haute forme & moustache)
<|:-(  smiley cancre (chapeau d’âne)
c|:-)  smiley avec chapeau melon
c|:-#)  smiley Charlie Chaplin
v:~-)  smiley rit en larmes
:~-(  smiley très triste et qui pleure
:-) ~  smiley qui bave
o<$:o)  smiley fait le clown
:-)   smiley invisible
( :? (o)  smiley de Homer Simpson
{{{{:-)  smiley de Marge Simpson
:-O~  smiley hurlant et bavant
=:-( smiley punk dur
=:-) smiley punk content
X:-) smiley avec nœud papillon dans les cheveux
88:-) smiley avec bigoudis
(-: smiley des gauchers
:>o smiley surpris
:-~) smiley content avec un nez qui coule
:-~( idem, mais pas content
G:-) smiley avec casque de chantier
:-a smiley léchant le nez
:-9 smiley lèche les bobines
:-p smiley tire la langue
:-v smiley bavard
:-V smiley très bavard
:-w smiley au langue fourchue
:-][ smiley fait le singe
:- [ smiley fait la gueule
:/7) smiley de Bergerac
:8) smiley du cochon
:8< smiley du chien
~~~~8> smiley du serpent
#:o+= smiley de Betty Boop
%-{ smiley ko
%:-(I) smiley du singe
(-:|:-) smileys siamois
3:-o smiley de la vache
(8-) smiley myope
(:-… smiley au cœur brisé
*-( smiley avec un œil poché
*:-( smiley s’est cogné
*8-) smiley intellectuel
*:o)) Bozo le clown
*<:-) le Père Noel
+:-) le prêtre
+<:-) la none
+<||E) le chevalier
-=*:-) le magicien
5:-) smiley avec une banane
8) smiley de la grenouille
8-O smiley très surpris
8:-)- smiley de la petite fille
:-) - B smiley de la femme au forme généreuse
<+(:-) smiley du pape
<|:-) smiley avec un chapeau chinois
<|-) smiley chinois
>:-> smiley du démon
[:-) smiley avec walkman
]:-> smiley démoniaque
:-) smiley au béret
|-) smiley rigolo
|-I smiley endormi
|-O smiley baille
|I smiley dort
|^o smiley ronfle
~(:-o bébé smiley
~:-( smiley a le feu aux cheveux
(:-) smiley du crâne d’œuf (chauve)
:~i smiley fumeur
:~j smiley fumeur sourit
:-Q autre smiley fumeur
:-? smiley fume la pipe
@= smiley de « la bombe » ou l’expression d’une explosion violent (amour, passion, violent…)
o= smiley du bougie allumée ou de la passion brûlante
~= bougie éteint ou la fin d’une passion
%-6 smiley est mort cérébralement
K:-P smiley du gosse portant un chapeau à hélice (propeller beanie)
:-J smiley faisant des commentaires insolents
.-) smiley borgne
:-$ smiley malade
:-& smiley en colère
| |= ( poignée de main offerte
| |= ) poignée de main acceptée
(-_-) smiley sourit secrètement
<{:-)] smiley d’une bouteille à la mer
(0—< smiley suspect (fishy message)
(:>-< haut les mains
(]==[) message sur 4 roues
@>—>—-smiley de la rose (déclaration d’amour)
:- ‘ smiley qui crache
:-1 smiley avec sourie narquois
g-) smiley avec des lunettes de blaireau
:- l’homme
>- la femme
|-O naissance
8-# mort

Comme vous l’avez constaté, il y en a beaucoup. Rare sont ceux qui les connaissent tous par cœur. Alors, rappelez seulement les smileys de bases et ça ira. Les smileys de base:

:-) Le sourire de base. Il est utilisé pour accentuer une plaisanterie ou une expression sarcastique puisque l’on ne peut entendre l’inflexion de la voix à travers un modem.

;-) Sourire clin d’œil. A utiliser en cas de remarque sarcastique ou flirteuse. Plus qu’un sourire du genre « Ne me frappe pas pour ce que je viens de dire ».

:-( Sourire orageux. L’utilisateur n’a pas aimé la dernière remarque ou est surpris ou a le cafard.

:-I Sourire indifférent. Mieux qu’un sourire orageux, mais pas aussi réjouis qu’un vrai sourire

:-> Sourire cinglant, plus mauvais que :-) .

>:-> Sourire démoniaque.

>;-> Sourire démoniaque et clin d’œil combiné. Ponctue une remarque obscène ou lubrique

(@ @) Tu plaisantes ? Yeux exorbités

Les symboles

Même si la plupart des symboles sont connus par les fans de Facebook, voici un petit récapitulatif des différents symboles qu’on peut insérer dans son status ou sur son chat Facebook ! On y retrouve bien entendu le coeur ♥, mais aussi des symboles beaucoup plus original comme le ☎ ou le ❥ ! De quoi s’amuser ;)

Alt + 2 ☻ (Le smiley) Alt + 3 = ♥ Alt + 5 = ♣ Alt + 6 = ♠ Alt + 7 = • Alt + 9 = ○ Alt + 10 = ◙ Alt + 11 = ♂ Alt + 12 = ♀ Alt + 13 = ♪ Alt + 15 =☼ Alt + 14 =♫ (note de musique double) Alt + 18 = ↕ Alt + 19 = ‼ Alt + 20 = ¶ Alt + 21 = § Alt + 24 = ↑ Alt + 25 = ↓ Alt + 26 = → Alt + 27 = ← Alt + 28 = ∟ Alt + 29 = ↔ Alt + 30 = ▲ Alt + 31 = ▼ alt + 145 = æ Alt + 157= Ø Alt + 155= ø Alt + 168 = ¿ Alt + 169 = ® Alt + 170 = ¬ Alt + 174 = « Alt + 175 = » Alt + 177 = ▒ Alt + 178 = ▓ Alt + 180 = ┤ Alt + 184 = © Alt + 185 = ╣ Alt + 186 = ║ Alt + 187 = ╗ Alt + 188 = ╝ Alt + 189 = ¢ Alt + 190 = ¥ Alt + 191 = ┐ Alt + 192 = └ Alt + 193 = ┴ Alt + 194 = ┬ Alt + 195 = ├ Alt + 196 = ─ Alt + 197 = ┼ Alt + 200 = ╚ Alt + 201 = ╔ Alt + 202 = ╩ Alt + 203 = ╦ Alt + 204 = ╠ Alt + 205 = ═ Alt + 206 = ╬ Alt + 208 = ð Alt + 209 = Ð Alt + 213 = ı Alt + 217 = ┘ Alt + 218 = ┌ Alt + 219 = █ Alt + 220 = ▄ Alt + 225 = ß Alt + 231 = þ Alt + 232 = Þ Alt + 238 = ¯ Alt + 241 = ± Alt + 242 = ‗ Alt + 246 = ÷ Alt + 254 = ■ Alt + 433 ▒ Alt + 434 ▓ Alt + 499 = Ÿ alt +754 = ‗ Alt + 785 = ◄ Alt + 925 = Ø alt + 999 = þ Alt + 3331 = ♥ alt + 12151214 = « alt + 12151215 = »

Ou plus simple, faire un copier/coller du symbole voulu ! En voici encore tout un wagon :

๑•ิ.•ั๑ ๑۩۞۩๑ ♬✿.。.:* ★ ☆ εїз℡❣·۰•●○●ōゃ ♥ ♡๑۩ﺴ ☜ ☞ ☎ ☏♡ ⊙◎ ☺ ☻✖╄ஐﻬ ► ◄▧ ▨ ♨ ◐ ◑ ↔ ↕ ▪ ▫ ☼ ♦ ▀ ▄ █▌ ▐░ ▒ ▬♦ ◊ ◦ ☼ ♠♣ ▣ ▤ ▥ ▦ ▩ ◘ ◙ ◈ ♫ ♬ ♪ ♩ ♭♪ の ☆ → あ ぃ £ ❤# @ & * ❁ ❀ ✿ ✾ ❃ ✺ ❇ ❈ ❊ ❉ ✱ ✲ ✩ ✫ ✬ ✭ ✮ ✰ ☆ ★ ✪ ¤ ☼ ☀☽ ☾ ❤ ♡ ღ☻ ☺ ❂ ◕ ⊕ ☉ Θ o O ♋ ☯ ㊝ ⊙ ◎◑ ◐ ۰ • ● ▪ ▫ 。 ゚ ๑ ☜ ☞ ☂ ♨ ☎ ☏ × ÷= ≠ ≒ ∞ ˇ ± √ ⊥▶ ▷ ◀ ◁ ☀ ☁ ☂ ☃ ☄ ★ ☆ ☇ ☈ ☉ ☊ ☋ ☌ ☍ ☑ ☒☢ ☸ ☹ ☺ ☻ ☼ ☽ ☾ ♠♡ ♢ ♣ ♤ ♥ ♦ ♧ ♨ ♩ ✙ ✈ ✉ ✌ ✁♝ ♞♯♩♪♫♬♭♮ ☎ ☏ ☪ ♈ ♨ ₪ ™ ♂✿ ♥ の ↑ ↓ ← → ↖ ↗↙ ↘ ㊣ ◎ ○ ● ⊕ ⊙ ○ △ ▲ ☆ ★ ◇ ◆ ■ □ ▽ ▼ § ¥ 〒 ¢ £ ※ ♀ ♂ &⁂ ℡ ↂ░ ▣ ▤▥ ▦ ▧ ✐✌✍✡✓✔✕✖ ♂ ♀ ♥ ♡ ☜ ☞ ☎ ☏ ⊙ ◎ ☺ ☻ ► ◄ ▧ ▨ ♨ ◐ ◑ ↔ ↕ ♥ ♡ ▪ ▫ ☼ ♦ ▀▄ █ ▌ ▐ ░ ▒ ▬ ♦ ◊ ◘ ◙ ◦ ☼ ♠ ♣ ▣ ▤ ▥ ▦ ▩ ◘ ◙ ◈ ♫ ♬ ♪ ♩ ♭ ♪ ✄☪☣☢☠░ ▒ ▬ ♦◊ ◦ ♠ ♣ ▣ ۰•● ❤ ●•۰► ◄ ▧ ▨ ♨ ◐ ◑ ↔ ↕ ▪ ▫ ☼ ♦♧♡♂♀♠♣♥❤☜☞☎☏⊙◎ ☺☻☼▧▨♨◐◑↔↕▪▒ ◊◦▣▤▥ ▦▩◘ ◈◇♬♪♩♭♪の★☆→あぃ£Ю〓§♤♥▶¤๑⊹⊱⋛⋌⋚⊰⊹ ๑۩۩.. ..۩۩๑ ๑۩۞۩๑ ✲ ❈ ✿ ✲ ❈ ➹~.~ ◕‿- ❣ ✚ ✪ ✣ ✤ ✥ ✦❉ ❥ ❦ ❧ ❃ ❂ ❁ ❀ ✄ ☪ ☣ ☢ ☠ ☭ღღღ ▶ ▷ ◀ ◁ ☀ ☁ ☂ ☃ ☄ ★☆ ☇ ☈ ⊙ ☊ ☋ ☌ ☍ⓛⓞⓥⓔ๑•ิ.•ั๑ ๑۩۞۩๑ ♬✿ ☉♡ ♢ ♣ ♤ ♥ ♦ ♧ ♨ ♩ ✙✈ ✉ ✌ ✁ ✎ ✐ ❀ ✰❁ ❤ ❥ ❦❧ ➳ ➽ εїз℡❣·۰•●○●ゃōゃ♥ ♡๑۩ﺴ ☜ ☞ ☎ ☏♡ ⊙◎ ☺ ☻✖╄ஐﻬ ► ◄ ▧ ▨ ♨ ◐ ◑ ↔ ↕▪ ▫ ☼ ♦ ▀ ▄ █▌ ▐░ ▒ ▬♦ ◊ ◦ ☼ ♠♣ ▣ ▤ ▥ ▦ ▩ ◘ ◙ ◈ ♫ ♬ ♪ ♩ ♭ ♪ の ☆ → あ ぃ £❤ ❁ ❀ ✿ ✾ ❃ ✺ ❇ ❈ ❊ ❉ ✱ ✲ ✩ ✫ ✬ ✭ ✮ ✰ ☆ ★ ✪ ¤ ☼ ☀ ☽ ☾ ❤ ♡ ღ☻ ☺ ❂ ◕ ⊕ ☉Θ o O ♋ ☯ ㊝ ⊙ ◎ ◑ ◐ ۰ • ● ▪ ▫ 。 ゚ ๑ ☜ ☞ ☂ ♨ ☎ ☏▶ ▷ ◀ ◁ ☀ ☁ ☂ ☃ ☄ ★ ☆ ☇☈ ☉ ☊ ☋ ☌ ☍ ☑ ☒☢ ☸ ☹ ☺ ☻ ☼ ☽ ☾ ♠ ♝ ♞♯♩♪♫♬♭♮ ☎ ☏ ☪ ♈ ♨ ºº ₪ ¤ 큐 « »™ ♂✿♥ の ↑ ↓ ← → ↖ ↗ ↙ ↘ ㊣ ◎ ○ ● ⊕ ⊙ ○ △ ▲ ☆ ★ ◇ ◆ ■ □ ▽ ▼ § ¥〒 ¢ £ ※ ♀ ♂ ©® ⁂ ℡ ↂ░ ▣ ▤ ▥ ▦ ▧ ✐✌✍✡✓✔✕✖ ♂ ♀ ♥ ♡ ☜ ☞ ☎ ☏ ⊙ ◎ ☺ ☻ ► ◄ ▧ ▨ ♨ ◐ ◑ ↔ ↕ ♥♡ ▪ ▫ ☼ ♦ ▀ ▄ █ ▌ ▐ ░ ▒ ▬ ♦ ◊ ◘ ◙ ◦ ☼ ♠ ♣ ▣ ▤ ▥ ▦ ▩ ◘ ◙ ◈ ♫ ♬ ♪ ♩ ♭ ♪✄☪☣☢☠㊊㊋㊌㊍㊎㊏ ㊐㊑㊒㊓㊔㊕㊖㊗㊘㊜㊝㊞㊟㊠㊡㊢ ㊣㊤㊥㊦㊧㊨㊩㊪㊫㊬㊭㊮㊯㊰✗✘✚✪✣✤✥✦✧✩✫✬✭✮✯✰✱✲✳❃❂❁❀✿✾✽✼✻✺✹✸✷ ✶✵✴❄❅❆❇❈❉❊❋❖☀☂☁【】┱ ┲ ❣ ✪ ✣ ✤ ✥ ✦ ❉ ❥ ❦ ❧ ❃ ❂ ❁ ❀ ✄ ☪ ☣☢ ☠ ☭ ♈ ➸ ✓ ✔ ✕ ✖ .: ◢ ◣ ◥ ◤ ▽ ▧ ▨ ▣ ▤ ▥ ▦ ▩ ◘ ◙ ▓ ▒ ░ ™ ℡ 凸 の ๑۞๑ ๑۩ﺴﺴ۩๑ o(‧”’‧)o ❆ べò⊹⊱⋛⋋ ⋌⋚⊰⊹ ⓛⓞⓥⓔ ☀ ☼ ☜ ☞ ⊙® ◈ ♦ ◊ ◦ ◇ ◆ εїз❃❂❁❀✿✾✽✼✻✺✹✸✷✶✵✴❄❅❆❇❈❉ ❊❋❖❤❥❦❧↔ ↕ ▪ → ︷╅╊✿ (¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••—¤÷(`[¤* *¤]´)÷¤——(•·÷[ ]÷·•)—①②③④⑤⑥⑦⑧⑨⑩ ⑪⑫⑬⑭⑮⑯⑰⑱⑲⑳ ⒶⒷⒸⒹⒺⒻ ⒼⒽⒾⒿⓀⓁ ⓂⓃⓄⓅⓆⓇ ⓈⓉⓊⓋⓌⓍ ⓎⓏ ⓐⓑⓒⓓⓔⓕ ⓖⓗⓘⓙⓚⓛⓜⓝⓞⓟⓠⓡ ⓢⓣⓤⓥⓦⓧ ⓨⓩ(⊙▂⊙✖ )(づ  ̄ ³ ̄)づ ( c//”-}{-*x)(-’๏_๏’-)(◐ o ◑ )(⊙…⊙)๏[-ิ_•ิ]๏(•ิ_•ิ)(•ิ_•ิ) (/•ิ_•ิ)(︶︹︺)

Les Blogueurs associés

Publié dans Humour, Numérique | Commentaires fermés

123
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus